2017/03/22 - Les Corridors de Nécropolia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

2017/03/22 - Les Corridors de Nécropolia

Message par Arya le Sam 1 Avr - 16:55

Cela faisait presque trois semaines que le compte était en suspens.
Les lances intempestives, les tirs orbitaux, mon refus de profiter d'une situation de faiblesse, la préséance au Procureur également, ainsi que mes pèlerinages et mes régulières introspections auprès du Chant des Dunes, tout cela me retardait inévitablement. Je ne manquais pas de patience, certes...

J'avais suffisamment attendu. Beaucoup trop même.
Depuis la disparition d'Hygie, j'avais laissé le Baiser de l'Infirmière à sa place, telle une relique sacrée. Il me rappelait mon amie disparue, ma soeur chérie, bien trop tendre pour ce monde hostile et abrupt. Elle avait pourtant une si grande force en elle, une force qui se dilapidait dans des rêves utopiques. De si beaux rêves.... un jour peut-être... Peut-être pas. Mais pas maintenant en tout cas.
C'était quelque part une troublante symbolique que j'utilise son arme pour la première fois contre celle qui était à l'origine de sa disparition. Il faut dire que j'avais dégusté aussi.... C'était une expérience qui d'ailleurs me changeait grandement de la brutalité du Marsball ou de mes entraînements incessants au combat, où tant de fois je mordais la poussière... Une sorte d'apéritif musclé et relativement indigeste... mais toutefois très enrichissant.

Ne voulant plus repousser la mise à jour de nos comptes, je me rendis sur la concession de Lilith.
J'avais beaucoup d'affection pour elle, et je n'avais aucun plaisir à la cibler dans mon viseur. Mais la noblesse des Melpomènes était en jeu, et même si j'étais toujours partagée entre deux incompatibles devoirs d'honneur, je ne pouvais déroger à celui-là.
Habituée au corps-à-corps, je tâchais tant bien que mal d'assurer mon équilibre et fis inévitablement mouche... Terrassant celle que je considérais aussi comme une soeur. Je savais qu'elle me haïssait, et je me doutais bien que cela n'allait rien arranger, mais l'Itinérance m'avait bien plus appris que le sacrifice.

Scrutant les alentours, je m'approchai d'elle d'un pas prudent, et me baissai pour lui retirer le Masque 37 qu'elle portait, ce masque tant synonyme à mes yeux de traîtrise et de folie... A cet instant, je l'aurais bien brisé entre mes mains, mais cela n'avait aucun sens, et était si minable et sans honneur.
Je serrai fort entre mes doigts cet instrument avec lequel j'avais effectué mes introspections du Froid Regard de la Stèle 37, ce masque dont j'avais été si proche d'embrasser les préceptes aveugles et fous qu'il représentait, avant que je ne découvre encore tant de choses... tant de choses que je ne soupçonnais d'ailleurs même pas...

Plissant les lèvres, je lui adressai quelques mots, sur un ton froid et monocorde... Sans saveur.

- " Ton apéro m'a beaucoup surprise. Il m'est d'ailleurs un peu restée sur l'estomac, mais j'apprécie la démarche. C'était pas mal. Indigeste, mais pas mal. Pour ma part, en digestif, j'ai ça... J'espère que tu apprécieras le déplacement autant que j'ai apprécié le-tien.
Quant au Marsball, après m'avoir harcelée tous les jours pendant trois mois pour t'aider à avoir ton Labo, et avec toutes les leçons que tu fais aux-uns et aux-autres, ne viens pas amener ta haine sur le terrain et ne manque pas ainsi de respect à cet art noble qui est le nôtre.
Et si tu désires tant te battre avec moi, l'arène de métal est là, je te rappelle... Cela dépasse notre propre existence, et tu fais partie de ceux et celles qui me l'ont appris, ne l'oublie pas...

Enfin bon... Soigne-toi bien...
Il faut que j'aille régler un autre compte. Il parait que je suis morte et tant d'autres choses si plaisantes. Je travaille énormément et mon introspection du Chant des Dunes m'accaparent beaucoup, mais quand même... "

Déposant à contre-coeur le Masque 37 de Lilith non loin d'elle, je me rendis prestement sur la concession de Kilorbine afin de répondre à ses fantasmes déplaisants... Je me saisis opportunément d'une barre à mine trainant là; la suite allait être rapide, sans paroles...
Mes comptes au sein des Melpomènes enfin étaient à jour. Il était bien temps.
avatar
Arya
Admin

Messages : 703
Date d'inscription : 15/07/2015
Age : 21

Voir le profil de l'utilisateur http://dies.forumetoile.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum